Cet article a pour vocation de vous expliquer le rôle, les caractéristiques et la durée des 4 cycles du sommeil. Découvrez les 4 phases de sommeil en détail :

Cycle 1: Phase d’endormissement : Stades somnolence 1A et assoupissement 1B.

Description de la phase:
Les stades 1A (somnolence) et 1B (assoupissement) correspondent à la phase d’endormissement accompagnée d’une détente du corps permettant l’accès au sommeil.

Caractéristique :
Il s’agit de l’entrée dans le sommeil, c’est-à-dire la phase de transition entre l’éveil et le sommeil. Lors de cette phase d’endormissement, on remarque notamment une diminution du tonus musculaire et du rythme cardiaque. La majorité des personnes réveillées durant cette phase n’ont pas le souvenir d’avoir dormi.

Durée :
Le temps de l’endormissement est de quelques minutes, il représente à peine 5% du temps global du sommeil. Au-delà de 20 minutes, on peut parler d’insomnie.

Rôle :
C’est la porte d’entrée dans le sommeil. Il est donc important que cette phase se passe dans les meilleures conditions possibles afin de pouvoir profiter des effets bénéfiques du sommeil.

Cycle 2: Phase de sommeil lent léger : stade 2

Description de la phase
Il correspond au début du sommeil lent caractérisé par des ondes lentes au niveau du cerveau. Aussi, le dormeur est encore facile à réveiller à ce stade.

Caractéristique :
C’est le début de l’apparition des ondes lentes. Les mouvements oculaires et le tonus musculaire s’amoindrissent progressivement et la respiration devient régulière. Durant cette phase, le dormeur est encore très sensible à l’environnement extérieur. Un bruit ou une lumière intense suffisent pour le réveiller facilement. Dans ce cas, la personne a généralement conscience d’avoir dormi.

Durée :
Le temps passé en sommeil léger occupe environ 50% du temps global du sommeil. Le temps de ce stade augmente avec l’âge au détriment des stades 3 et 4.

Rôle :
C’est le début de la récupération physique de l’organisme.

Cycle 3: Phase de sommeil lent profond : stades 3 et 4

Description de la phase
Cette phase correspond au sommeil dit « profond ». Le stade 3 est la période de transition entre le sommeil léger et le sommeil lent profond. Lors de ces deux stades de sommeil, il devient beaucoup plus difficile de réveiller le dormeur qui se coupe de son environnement extérieur.

Caractéristique :
Le sommeil lent profond est caractérisé par des ondes électriques très lentes. L’activité des fonctions vitales se ralentit nettement : diminution du rythme cardiaque et respiratoire – abaissement de la température corporelle. A ce stade, l’activité musculaire et les mouvements oculaires disparaissent quasiment.

Durée :
Le temps du sommeil lent profond représente environ 40% du temps global. Sa durée est plus importante en début de nuit. Il diminue avec l’âge au profit de la phase 2 (sommeil lent léger).

Rôle :
Le sommeil lent profond favorise la sécrétion hormonale et notamment chez l’enfant celle de l’hormone de croissance. Son rôle est également de renforcer l’efficacité des défenses immunitaires ainsi que l’ancrage des informations dans la mémoire.

Cycle 4: Phase de sommeil paradoxal REM

Description de la phase
Le sommeil paradoxal est le lieu privilégié de l’expression des rêves. Non seulement les rêves sont plus nombreux dans cette partie de la nuit, mais il s’agit également des rêves dont la personne va davantage se rappeler au réveil.

Caractéristique :
Les ondes électriques du cerveau sont rapides. Il y a une disparition totale du tonus musculaire accompagné de mouvements oculaires rapides d’ou le nom du stade REM « Rapid Eye Movements« . Les fonctions vitales, telles que la respiration ou encore le rythme cardiaque, sont instables. Son nom est issu du paradoxe entre des signes de sommeil profond (atonie musculaire) et des signes d’éveil (ondes électriques et mouvements oculaires rapides). Le sommeil paradoxal est accompagné d’une activité onirique intense.

Durée :
Il représente environ 20 % du sommeil global. Il est peu présent en début de sommeil, puis sa durée augmente progressivement au cours de la nuit.

Rôle :
Le sommeil paradoxal est connu notamment pour être le moment privilégié du rêve. Il joue également un rôle primordial dans la maturation du système nerveux ainsi que dans l’augmentation des capacités de stockage en mémoire.

Source: sommeil.org